XTC - Drums And Wires

Publié le par Fab de

XTC

Drums And Wires

(1979)

1. MAKING PLANS FOR NIGEL - 2. HELICOPTER - 3. DAY IN DAY OUT - 4. WHEN YOU'RE NEAR ME I HAVE DIFFICULTY - 5. TEN FEET TALL - 6. ROADS GIRDLE THE GLOBE - 7. LIFE BEGINS AT THE TOP - 8. CHAIN OF COMMAND - 9. LIMELIGHT - 10. REAL BY REEL - 11. MILLIONS - 12. THAT IS THE WAY - 13. OUTSIDE WORLD - 14. SCISSOR MAN - 15. COMPLICATED GAME

Durée : 55'19

Prix / lieu d'achat : 6,99 € chez Gibert

Dans la discotèque entre : WITHIN TEMPTATION et YES

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

XTC, j'avais souvent lu leur nom dans la littérature spécilaisée. je ne sais pas si j'avais déjà entendu leur musique avant d'acheter ce disque. Je savais que c'était un des groupes-charnières qui avait permis de faire le lien entre le punk et la new-wave. Voilà. Musiacalement, je m'imaginais rencontrer quelque-chose comme un genre de punk sophistiqué qui se situerait entre les Buzzcocks et peut-être quelque-chose comme Joy Division.

 

Mes impressions à la première écoute :

En fait, ce disque de XTC me fait beaucoup penser au premier album, éponyme, de The Cars. Le seul d'eux que j'aie, d'ailleurs.
C'est joyeux sans être bordélique, mélodique sans grandiloquence, et varié. XTC serait même plus éclectique que The Cars. On retrouve, dans Drums And Wires, une sorte de new wave, certes, mais aussi des morceaux plus conventionnels, avec même des solos de trompettes. Mais le tout est toujours très travaillé et fort plaisant à ouïr. Et puis, régulièrement, un vrai morceau de vrai punk-rock, rappelle chez qui il est, à l'auditeur qui s'attend à entendre un mélange de Joy Division et de Buzzcocks.
Mais c'est vrai que globalement, je m'attendais à quelque-chose de plus bruyant. Faut dire aussi que je ne sais pas quelle place occupe Drums And Wires dans la discpgraphie de XTC...

 

Ajouté le 2 juin 2006 :

Mes impressions après 1 mois :

J'ai toujours un peu de mal à cerner ce disque, bien que je l'apprécie beaucoup. C'est vrai qu'il est très inscrit dans son époque (je lui trouve même quelques relents de Men At Work : des refrains stoïquement enjoués), mais il est tellement éclectique que j'ai beaucoup de mal à le qualifier. Punk? Post-punk? New-wave? Pop? Dur à dire. Mais vous me direz que ce n'est pas capital; la musique n'a pas forcément besoin d'être enfermée dans un genre unique pour être bonne.

A cause de (ou grâce à) la richesse de cet album, je n'ai pas eu le temps en un mois d'en faire le tour complet, et il me reste encore plein de choses à découvrir. J'ai toutefois l'impression qu'à sa sortie en 33 tours, ce disque devait avoir deux faces bien distinctes. Une première plutôt joyeuse et plutôt new wave; et une deuxième plus sombre, un peu dans le style des Buzzcocks, et qui se termine, avec Complicated Game, dans un déchaînement de voix hurlées et de rythmique froide. Ce dernier morceau est sans doute le plus difficile d'accès du CD, mais moi je l'aime déjà bien.

  

Ajouté le 13 juillet 2006 :

Mes impressions après 2 mois :

Moi, j'aime bien les groupes originaux et inventifs.
Du coup, j'apprécie beaucoup ce Drums And Wires qui recèle de trésors mélodiques et harmoniques variés (cf La Chanson du Matin).

Donc, je suis bien content d'avoir cette oeuvre dans ma discothèque. Je regrette juste l'absence d'un petit remastering qui donnerait plus de relief à la production d'époque.

 

Commenter cet article

mxmm 03/05/2006 09:17

Je ne connais qu'un album de XTC et c'est Wasp Star (Apple Venus Pt2). Il est pop, superbes titres, très bien écrit. Je me permets de te le conseiller.

Fab de l'An Mil 03/05/2006 13:00

Ben oui. D'après ce que m'a laisser entrevoir cette première écoute, je pense que ma connaissance de la discographie de XTC sera à approfondir.