Trust - Trust

Publié le par Fab de l'An Mil

Trust

Trust (Répression Dans L'Hexagone - Tournée 1980)

(1992)

1. INTRO - 2. DARQUIER - 3. POLICE MILICE - 4. M. COMÉDIE - 5. FATALITÉ - 6. PRÉFABRIQUÉS - 7. PALACE - 8. LE MATTEUR - 9. LES BRUTES - 10. H & D - 11. TOUJOURS PAS UNE TUNE - 12. PROBLEM CHILD - 13. LIVE WIRE - 14. BOSSER 8 HEURES - 15. ANTISOCIAL

Durée : 62'05

Prix / lieu d'achat : 6,99 € à la fnac

Dans la discotèque entre : TOOL et URBAN HEROES

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

Quand j'étais au collège, dans les eighties, certains élèves portaient à l'épaule des sacs en toile kaki sur les quels était imprimé le logo "US". Les plus loubards d'entre eux rajoutaient dessus des lettres au marqueur afin de composer le mot "TRUST". Je savais juste que c'était un groupe de rock. On m'avait dit que c'était violent et que c'était pas pour moi, parce que j'étais un graçon sage, moi.
C'est des années plus tard, que mon pote Jérôme (oui, encore lui) m'a fait écouter l'oeuvre de Trust. J'y ai découvert un (hard) rock de fort belle facture et qui avait en plus la particularité de présenter des textes intelligents et engagés. En français, en plus. Bonheur.
J'ai donc adhéré à leur résurrection de la fin des années 90, puis j'ai commencé à remonter le temps pour connaître mieux la période-phare de leur carrière (début 80s). C'est dans ce contexte que, interpellé par cette jaquette au titre éponymique, je me suis précipité sur ce disque, sans avoir bien lu le dos du boîtier. Et encore une fois, je me suis "fait avoir"; j'ai pris un album live en pensant acheter le premier album du groupe.

 

Mes impressions :

Pourtant au dos, il y a quelques titres de morceaux que j'avais déjà sur les albums studio Répression et Marche Ou Crève. Plus une liste de date, plus une mention "Tournée Trust 1980". J'ai pas d'excuse.
Mais tout ceci n'est finalement pas très grave, puisque ce live sans vrai titre est un très bon produit. La qualité du son permet d'apprécier la technique de Nono Krief et ses potes. La prise de son "scène" et la prise de son "salle" sont bien équilibrées, ce qui retranscrit bien la putain d'ambiance qu'il pouvait y avoir dans le public pendant un concert de Trust. Quand, à plusieurs reprises, Bernie Bonvoisin scande de sa voix sereine et puissante des "Dynamite" rageurs, on entend clairement une rumeur de révolte monter de la foule. C'est assez impressionnant.
Il faut dire aussi que les chansons engagées de Trust, souvent basées sur des situations réelles, donnent facilement envie de monter sur des barricades et de faire la révolution.

Ben oui. Mais moi, ça va faire dix ans que je suis plus étudiant! Alors, comment je fais?

Publié dans Les disques "live"

Commenter cet article

Jerome 19/04/2006 01:04

Flatté je suis de me voir ainsi à maintes reprises cité dans tes rubriques !
A part ça, j'avais ce live sur une musicassette étant plus jeune et moins équipé (le laser n'existant pour moi à l'époque qu'au travers des films de Broccoli, moyen que ce dernier employa pour tenter de découper notre cher james bond en deux parties, c'est dans Goldfinger je crois, fin de la), et c'est vrai qu'il était bien ! Les morceaux sont rapides, enchaînés sans temps mort, ne laissant pas à l'auditeur le moyen de calmer sa haine contre la société qui a ma foi bien peu changée : Les textes sont toujours d'actualité. Si tu veux je viens avec toi sur les barricades...
Ciao !

Fab de l'An Mil 19/04/2006 21:15

Tu n'as pas à être flatté. Tu as influé sur ma vie musicale, les fesses ont la les faits sont là. C'est normal.Je savais pas, tiens, que tu avais déjà ce live. J'suis content que nos avis con verge convergent.!Mais tu sais, je crois qu'on serait un peu tout seuls sur notre barricade, camarade. Maintenant que le CPE est mort, il va sans doute falloir attendre quelques mois avant le prochaine "révolution".
Et au fait, il sait, ton patron, que t'es toujours pas couché un mardi soir à 1heure?