We Are Scientists - With Love And Squalor

Publié le par Fab de l'An Mil

We Are Scientists

With Love And Squalor

(2005 / 2006)

1. NOBODY MOVE, NOBODY GET HURT - 2. THIS SCENE IS DEAD - 3. INACTION - 4. CAN'T LOSE - 5. CALLBACKS - 6. CASH COW - 7. IT'S A HIT - 8. THE GREAT ESCAPE - 9. TEXTBOOK - 10. LOUSY REPUTATION - 11. WORTH THE WAIT - 12. WHAT'S THE WORD

Durée : 37'02

Prix / lieu d'achat : 15,09 € à la fnac

Dans la discotèque entre : Roger WATERS et The WHO

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

Une fois de plus, c'est dans l'émission C'est Lenoir de France Inter que j'ai découvert ce groupe. Sur un post-it dans mon portefeuille, j'avais noté : "We Are Scientists : pop/rock énergique". Et je me rends maintenant compte que, dans ces cas-là, je devrais noter aussi sur quel morceau je flashe. La suite va vous expliquer pourquoi.

 

Mes impressions à la première écoute :

Je ne comprends plus pourquoi j'avais remarqué ce groupe, c'est pour ça que j'aimerais savoir le titre du morceau qui m'avait interpellé. Parce que, pour l'instant je ne vois en We Are Scientists qu'un des nombreux nouveaux groupes qui viennent peupler la scène rock dans le sillage de Franz Ferdinand. : une batterie disco rapide/new wave, une guitare noisy-pop, une voix un peu nasillarde un peu new waveuse aussi, et une basse simpliste quand elle ne plagie pas The Cure.

Bon, quand même, il y a le morceau Callbacks, un peu déchaîné, qui vient sauver la mise. Celui-là je l'aime bien...

Vous l'aurez compris, je suis un peu déçu de cette première écoute. Mais bon, je vais quand même essayer, pendant deux mois, de trouver un intérêt à ce disque. 

 

Ajouté le 8 mai 2006 :

Mes impressions après 1 mois :

Vous allez rire, mais je commence à le trouver cet intérêt. Certes, We Are Scientists sont une vraie éponge; il ont absorbé des choses un peu partout et à plusieurs époques et ils les recrachent toutes mélangées, mais les mélodies se révèlent accrocheuses et les rythmiques sont carrées, souvent entraînantes. Je me suis même surpris plusieurs fois à claquer deux-trois pas de danse devant la chaîne.
Je ne regrette finalement pas mon achat, même si je sais que With Love And Squalor ne sera pas un des disques que je présenterai fièrement à mes copains en disant "Ecoutez-moi ça, les gars!".

 

Ajouté le 2 juin 2006 :

Mes impressions après 2 mois :

Il est clair que ce CD ne constitue pas une des pièces maîtresses de ma discothèque. Mais, même s'il ne présente rien de génial, son écoute n'est pas désagréable du tout. Les refrains sont plutôt efficaces mais on les oublie rapidement. L'énergie du groupe se fait bien ressentir mais n'est pas non plus débordante.
Bref, j'ai ici un disque moyen-bon, idéal pour faire musique d'ambiance dans les soirées entre potes un petit peu rock'n'roll mais pas trop.

Commenter cet article

Oliv. 15/06/2006 14:10

Moi aussi je les avais entendu chez Lenoir ... mais je ne suis pas encore aller plus loin !        

Fab de 16/06/2006 14:36

Ben, si tu as les mêmes goûts que moi, tu rates pas grand-grand chose. Si tu es un aficionado de la brit-pop-art-rock-machin, tu peux trouver ton compte avec ce CD. Je pense.