Jacques Brel - La Valse A Mille Temps

Publié le par Fab de l'An Mil

Jacques Brel
 
La Valse A Mille Temps
(1959)
1. LA VALSE À MILLE TEMPS – 2. SEUL – 3. LA DAME PATRONNESSE – 4. JE T’AIME – 5. NE ME QUITTE PAS – 6. LES FLAMANDES – 7. ISABELLE - 8. LA MORT – 9. LA TENDRESSE – 10. LA COLOMBE
Durée : 30’43
Prix/lieu d'achat : devine...
Dans la discothèque entre : Georges BRASSENS et  Grant Lee BUFFALO
 
Mes antécédents concernant l'artiste :
Merci de vous reporter à la chronique de l’album Au Printemps 
 
Mes impressions à la première écoute :

On dirait bien qu’avec ce disque, Jacques Brel est passé à une vitesse supérieure. Les mélodies sont d’une efficacité encore plus redoutable et les textes plus percutants que sur les précédents disques. Ce qui explique d’ailleurs sans doute l’émergence des deux méga-tubes Ne Me Quitte Pas et La Valse Á Mille Temps. Ce sont d’ailleurs, avec Les Flamandes, les seules chansons de cet opus que je connaissais déjà.

Ne Me Quitte Pas est toujours aussi émouvant, et La Valse Á Mille Temps toujours aussi impressionnante. Avec ses redondances et ses richissimes rimes, ce morceau aurait facilement pu être écoeurant, mais Brel a eu le talent suffisant pour en faire une œuvre à la majesté intemporelle.

Les Flamandes est vraiment criant de vérité sur la société, les femmes et les hommes, la destinée, la vie quoi. Et pas seulement celle des Flamandes.

La Dame Patronnesse m’a tout l’air de se moquer des bourgeoises-grenouilles-de-bénitier. C’est marrant. D’ailleurs, si, dans Au Printemps, Brel semblait s’interroger sur le bien-fondé de la religion chrétienne, on dirait bien qu’il a trouvé une réponse avant d’écrire les textes du présent disque, parce que ça casse pas mal du curé, ici. Ouf !

Il me faudra plusieurs écoute pour apprivoiser les autres chansons, mais je trouve tout de même que cet album a un petit quelque-chose-en-plus, que je n’identifie pas encore et que je ne retrouvait pas dans les épisodes précédents.

 

 

Ajouté le 28 février 2006 :

Mes impressions après 1 mois :

En fait, j'ai pas eu beaucoup tellement le temps d'écouter trop de musique ce mois-ci. En plus, ma platine CD est encore chez le réparateur, et ma voiture de travail a rendu l'âme. Le temps d'en trouver une autre, j'ai roulé pendant une bonne semaine et demie dans un véhicule d'emprunt sans cassette ni CD.

Rien de vraiment intéressant finalement, mais c'est pour dire, en ce qui concerne le présent album, que je m'acclimate doucement à sa musique, ce qui me permet de commencer à écouter les textes d'un peu plus près. En attendant, c'est toujours les quatre mêmes chansons que lors de la première écoute que je kiffe le plus.

 

Ajouté le 4 avril 2006 :

Mes impressions après 2 mois :

Je peux aujourd'hui confirmer ma première impression et déclarer officiellement que cet album représente un progrès flagrant dans l'oeuvre de Brel. Ce qui semblerait ce confirmer dans l'album suivent, Marieke.

Commenter cet article