The Bishops - The Bishops

Publié le par Fab de l'An Mil

The Bishops

TheBishops.jpg

The Bishops

(2007)

1. BREAKAWAY - 2. THE ONLY PLACE I CAN LOOK IS DOWN - 3. SO HIGH - 4. I CAN'T STAND IT ANYMORE - 5. HIGHER NOW - 6. CAROUSEL - 7. LIES & INDICTMENTS / SUN'S GOING DOWN - 8. MENACE ABOUT TOWN - 9. BACK AND FORTH - 10. IN THE NIGHT - 11. TRAVELLING OUR WAY HOME - 12. LIFE IN A HOLE - 13. SAY HELLO - 14.  WILL YOU EVER COME BACK AGAIN ?

Durée : 34'40

Prix / lieu d'achat : ??,?? € chez virgin?

Dans la discotèque entre : BÉRURIER NOIR et Frank BLACK

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

Je crois que ce disque est le premier auquel je me sois intéressé par voix de blog uniquement. Si mes souvenirs sont bons, je l'ai découvert dans l'article d' Eric qui lui est consacré. Le style imparable de son remarquable auteur et les réferences aux Beatles évoquées m'ont alors mis l'eau à la bouche. Un petit tour linké sur le myspace des Bishops, ou certains morceaux sont en écoute, m'a alors confirmé dans mon intérêt pour la découverte potentielle de l'oeuvre de ce groupe.

Alex a aussi écrit sur le sujet, avec le talent qu'on lui connait.
 

Pochettes, livrets, packaging... :

Boah, c'est un petit digipack ce qu'il y a de moins ambitieux. La photo de couv' est sympatoche, elle nous rappelle furieusement les sixties... Et vous savez quoi? Je pense que c'est volontaire. Si.
A l'intérieur, le livret nous expose sobrement et clairement les textes des chansons et nous donne à voir de plus près deux-trois photos des musiciens. Visiblement les Bishops sont composés de deux frères (sans doute même jumeaux) et d'un autre type, qui n'a aucun air de famille. Doit pas être facile, ça, comme situation : quand on imagine dans quelle promiscuité peuvent se dérouler les tournées d'un groupe en devenir, je me verrais mal à sa place partager jour après jour la vie de deux frangins jumelés. Enfin, c'est pas mes oignons non plus...

 

Mes impressions à la première écoute :

C'est un sacré fatras que cet album, au premier abord. Mais c'est un bordel joyeux comme une brocante qui serait colorée de vif et toute nimbée d'une fraîcheur et d'une originalité enthousiasmantes.
Car bien que se servant presque exclusivement de schémas rock qui éxistaient bien avant leur naissance, les Bishops savent à merveille éviter l' écueil du collage-plagiat. Par des sons de guitare acidulés et suffisament crasseux pour être attrayants, mais pas trop pour ne pas tomber dans le "brouillon" et par des touches très personnelles dans leurs compositions, ces jeunes gens nous montrent ici comme ils ont bien assimilé tous les aspects musicaux de la grande histoire du rock. De la country-western (I Can't Stand It Anymore) au ska blanc façon Dead 60s (In The Night) en passant par la new wave à vocoder (Say Hello) ou la bonne grosse pop sixties (So High), l'inventaire est pratiquement exhaustif.

Cet album semble pouvoir s'inscrire avec bonheur dans un plan discographique ambitieux au sein duquel ce premier opus constituerait une présentation des talents des trois protagonistes. On se prend alors à imaginer un deuxième album qu' une créativité débridée permettrait d'affranchir de références au passé trop marquées, et qui serait l'acte de naissance d'un tout nouveau style entier et définitif. Ben quoi? On n'a plus le droit de rêver, maintenant?

Mais en attendant, il me faut déjà mettre un peu d'ordre dans ce bac à fripes que constitue ce disque et essayer d'y trouver quelques affaires cohérentes à me mettre pour quand viendra le grand jour.

 

Ajouté le 24 février 2008 :
Mes impressions après 5 écoutes :
Je dois dire que les quatre écoutes supplémentaires, trop espacées les unes des autres, surtout la dernière, ne m'ont pas encore permis de bien prendre mes marques dans cet album qui semble pourtant plutôt facile d'accès.
Néanmoins, sur la globalité de l'enregistrement, mon ressenti général est moins enthousiaste qu'à la première écoute. Mais je le répète, ma position sur ce disque est loin d'être établie. Je m'attends à tous les scénarios d'évolutions d'impressions possibles lors des prochaines écoutes.

 

Ajouté le 28 mars 2008 :
Mes impressions après 20 écoutes :
Oui, ben y'avait pas de quoi en faire un flan non plus.
Que dire d'un album après 20 écoutes, quand on l'avait déjà bien cerné dès le premier instant? J'ai juste passé ce temps-là à apprécier les agréables et simples mélodies de The Bishops, bien bordées par des orchestrations carrées et effectivement bourrées de références. D'ailleurs, à celles déjà citées précédemment, j'ajouterais The Cure dans les ponts de Lies & Indictments / Sun's Going Down, et évidemment les early Beatles, en m'appuyant particulièrement sur le tambourin et la basse fuzz de So High ou les handclaps de Menace About Town.

Voilà.
En guise de conclusion de leur disque, les Bishops semblent demander à leur public s'il est prêt à les suivre dans une prochaine aventure (Will You Ever Come Back Again ?). Et bien moi je répondrais oui, à condition que ces messieurs parviennent à mettre tout leur savoir et savoir-faire au service d'une imagination plus libérée.

 

Les deux morceaux qui m'ont le plus marqué :

Lies & Indicments / Sun's Going Down. Un tel hommage à The Cure, rare, talentueux, digne et respectuex mérite d'être salué.


free music






I Can't Stand It Anymore.
J'aime le kitsch de ce country/western cinématographique qui me rappelle Carl Perkins ou certains errements de Vince Taylor.


free music





Le coin du synesthète :



Commenter cet article

Oliv 01/04/2008 15:24

est ce que tu expliques quelque part ce qu'est le coin du synesthète ? Merci pour tes impressions sur les bishops. Oliv.

Fab de l'An Mil 01/04/2008 21:47


Ben de rien, mon bon Oliv.   ;-)
Des explications pour le synesthète? Euh oui, ici : http://zicdelanmil.over-blog.com/article-15563697.html (à la fin de l'article).
En gros, j'essaie de retranscrire avec mes petits moyens une image mentale que m'a inspirée l'écoute de l'album. Oui, c'est peut-être un peu "space" mais je m'éclate bien à faire ça...
Tu es le premier à m'en parler. Merci, c'est quand même un peu rassurant de voir que ça interpelle quelqu'un.  :-)


Eric 01/04/2008 01:22

Ouais, enthousiaste, mais j'ai vu leur premier concert à ces gars là ! C'était à Londres il y a trois ou quatre ans et j'avais noté leur nom dans un coin de ma tête (j'ai pu mesurer leur progrès depuis et ils ne m'ont jamais déçu).J'aime bien cet album, frais et délicieusement rétro. Comme les premiers Beatles, on y revient pour s'y refaire une cure de jouvence. Et puis ce qui est génial, c'est le fait que les types soient jumeaux. Sur scène c'est tout à fait surprenant, ils sont tous deux en costard, la bassiste est effacé alors que son frère chanteur/guitariste saute dans tous les sens, et ils sont rigoureusement identiques.Un groupe à voir sur scène, très dynamique (qui a par contre un rythme de tournée stakhanoviste, lors de leur dernier passage à Paris ils étaient clairement cramés par des mois de tournée intensive)

Fab de l'An Mil 01/04/2008 13:05


Evidemment, je ne les ai pas vus sur scène, mais quelques videos sur youtube donnent un aperçu de ce dont ils sont capables : tout cela à l'air bon-enfant mais très
rafraichissant.

J'espère maintenant qu'ils vont avoir un peu le temps de se poser, faire décanter leur nouvelle expérience acquise et en tirer profit pour nous livrer un deuxième album plus "créatif" et au
moins aussi réjouissant que le premier.


G.T. 04/02/2008 22:23

Moui... mais à la fin du mois, les comptes seront terminés...

Fab de l'An Mil 28/07/2008 22:46


Ouh la la!
Vite, il me faut me hâter!

Déjà que j'ai pas encore répondu aux 80 minutes de Guic' The Old. ;-)


G.T. 03/02/2008 17:41

Tout à fait d'accord avec toi (deux fois en deux articles, ça s'arrose !)Un chouette album, prometteur... je suis un peu moins enthousiaste que ne l'était Eric... mais The Bishops fait partie des bonnes nouveautés de l'année.D'ailleurs... The Bishops est dans le classement des blogueurs, et il ne te reste plus que très peu de temps pour distribuer quelques notes aux albums de 2007 ! Je les attends avec impatience, et de pied ferme... :-)

Fab de l'An Mil 28/07/2008 22:45


Ah oui! Re-champagne, alors! Tu vois, j'avais un coup d'avance sur toi, question bibine! ;-)

Je compte bien participer au classement, t'inquiete, même si c'est pas trop mon truc de mettre des notes. Ça sera surtout pour te faire plaisir...;-) Mais j'attends d'avoir pu juger coorectement
les albums. Tu vas le cloturer un jour ce classement? De toute façon, on a encore un petit peu de temps avant de voir débarquer les albums ©2008, non ?