Megadeth - United Abominations

Publié le par Fab de l'An Mil

Megadeth

UnitedAbominations.jpg

United Abominations

(2007)

1. SLEEPWALKER - 2. WASHINGTON IS NEXT!- 3. NEVER WALK ALONE...A CALL TO ARMS - 4. UNITED ABOMINATIONS - 5. GEARS OF WAR - 6. BLESSED ARE THE DEAD - 7. PLAY FOR BLOOD - 8. A TOUT LE MONDE - 9. AMERIKHASTAN - 10. YOU'RE DEAD - 11. BURNT ICE

Durée : 48'01

Prix / lieu d'achat : j'ai perdu le ticket de chez Virgin

Dans la discotèque entre : MC5 et MEN AT WORK

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

Vus en concert le 09/09/1999 à bercy en première partie d' Iron Maiden

PeaceSells.jpgSoFarSoGoodSoWhat.jpgRustInPeace.jpgCountdownToExtinction.jpgYouthanasia.jpgCrypticWritings.jpgRisk.jpgTheWorldNeedsAHero.jpgTheSystemHasFailed.jpg

Voilà encore un groupe que j'ai découvert sur le tard avec mon Jérobinôme préféré, et dont je me suis procuré la discographie petit à petit au fil des ans.
Je distingue en principe 3 phases dans la carrière de Megadeth : la première, c'est les trois premiers albums, un gros thrash co-fondateur, énergique et talentueux; la deuxième phase (3 albums suivants), surfant sur la vague du black album de Metallica, nous livre une musique moins énervée, un chouïa plus consensuelle (j'ai pas dit commerciale) mais toujours très digne et fort appréciable; et la troisième phase, bien moins inspirée présentant seulement quelques morceaux réellement intéressants. J'espère que cette troisième phase ne sera pas la dernière et que le présent United Abominations vient inaugurer, pour fêter la résurrection de Dave Mustaine, une nouvelle ère, un retour en grâce du thrash-metal (on peut toujours rêver).

 Pochettes, livrets, packaging... :

Mais ça ne semble pas bien parti car, rien qu'au niveau de la pochette, on semble à avoir à faire à une resucée du précédent The System Has Failed, qui marquait le retour des pochettes politico-SF pessimistes qu'affectionnait particulièrement le groupe (ou son éditeur) à ses débuts.
Ici, sur un fond d'imagerie de 11 septembre, on nous présente un dessin très chargé, particulièrement en feu et en sanguinolence. Le thème en est la contestation de la surpuissance US imposée dans le monde par les armes pour le pétrole. Oueï, ça mange pas de pain...

A part ça, le livret nous présente les textes des chansons et, en quatrième de couv', un texte étrange extrait de Jack Bauer et citant megadeth (?). Mais aucune photo ne vient nous présenter le tout nouveau line-up (Glen Dover à la guitare, James Lomenzo à la basse et Shawn Drover à la batterie) qui vient démontrer une fois de plus une équation résolue depuis longtemps qui dit que Megadeth=Dave Mustaine. A part ça, c'est le premier album du groupe chez Roadrunner.
  

Mes impressions à la première écoute :

Tiens, on troiuve des synthés sur l'introductif Sleepwalker! Et certains des multiples samples de voix de journalistes audiovosuels sur United Abominations sont en français...
Mis à part ces anecdotes fort peu intéressantes, j'ai rien détecté de bien follichon dans cet album, c'est carré et très "pro", mais tout cela manque cruellement d'inspiration et de motivation. Même la reprise de A Tout Le Monde, bien que durcie, ne semble a priori pas meilleure que l'originale. 
Heureusement (fort heureusement) que les deux derniers You're Dead et Burnt Ice, variés, techniques, énergiques, mais néanmoins humains, dans un sursaut d'orgueil de dernière mnute, viennent je pense, apporter un certain intérêt à ce disque.

 

Ajouté le 3 février 2008 :
Mes impressions après 5 écoutes :
Je trouve You're Dead un peu moins percutant qu'à la première écoute, mais il reste, avec Burnt Ice, l'un des morceaux les plus intéressants de cet album. Et oui! J'ai réussi à en trouver d'autres! Deux, pour être précis.
Je crains d'avoir d'ores et déjà raison en déclarant que cet album n'est franchement pas terrible. Mais c'est pas une surprise non plus, faut bien le reconnaître. Son principal défaut est le suivant : Mustaine semble avoir voulu y renouer avec l'époque, que j'imagine financièrement faste, des albums plus "commerciaux" (Countdown To Extinction, Youthanasia et Criptic Writings) de Megadeth. Seulement, il parait aussi avoir oublié qu'un bon morceau de hard-rock ne se construit pas sur un seul et unique riff (sauf si celui-ci est vraiment génial, mais ce n'est jamais le cas ici) ni sur un refrain accrocheur (même remarque que précédemment). Voilà, en effet le lot commun de la majorité des pistes de ce CD : il s'en dégage une fadeur certaine.
Certaines chansons sont, il est vrai, basées sur des schémas constructifs différents, mais malheureusement pour elles (et pour nous) elles ne trouvent pas plus le chemin de la qualité. Le morceau-titre United Abominations, avec ces accumulations too-much de samples et ses vaines ambitions d' ambiances catastrophistes me fait bien pitié; et la reprise de A Tout Le Monde, référence à "l'époqe bénie des gros chèques", est assurément un coup dans l'eau. Pourtant, j'avais trouvé intéressante la reprise du légendaire Hangar 18 sur le pourtant moyen album The World Needs A Hero. Mais ici, la sauce ne prend pas, c'est comme ça. Dommage, Dave!
Heureusement que l' ouverture Sleepwalker constitue finalement une bonne claque thrashy comme aux bons vieux premiers temps et que Play For Blood avec sa véritable hargne au chant, ses variations rythmiques et ses soli étirés et atypiques mérite qu'on s'y attarde un peu.
Mais, en tout état de cause, Sleepwalker + Play For Blood + You're Dead + Burnt Ice, ça constitue, au mieux, un intéressant EP 4 titres, alors que c'est un album entier que j'ai acheté, moi!
Je vais néanmoins essayer quelques écoute supplémentaires. Non pas que je pense avoir une révélation tardive sur l'album dans son entité, ça c'est clairement râpé, mais j'aimerais ne pas passer à côté d'un ou deux morceaux dignes d'intérêt qui m'auraient jusqu'ici échappés.

 

Ajouté le 12 mars 2008 :
Mes dernières impressions après 17 écoutes :
J'ai été un peu ballot. Un peu sot. A un moment -long moment- j'ai même oublié mon propre passé. J'ai oublié que jamais, vraiment jamais, je n'ai pu rentrer dans un album de thrash avant un certain nombre d'écoutes.
Donc, oui, aujourd'hui je suis plutôt content d'avoir ce United Abominations entre mes oreilles. Ce n'est certes pas un chef-d'oeuvre, mais il est carrément digne dans sa facture globale. Certains morceaux s'oublient assez vite, mais les mélodies sont accrocheuses et les soli suffisamment imaginatifs pour ne pas faire "rengaines".
C'est avec un plaisir global que je l'écoute, cet album. Ses morceaux-phares me sont à chaque fois plus agréables (sauf Burnt Ice qui commence à baisser dans mon estime, c'est aussi pour ça que j'interromps là les écoutes régulières), et les morceaux plus "lisses" me dévoilent toujours une petite part d'eux qui les rends un tant soit peu intéressants. Il n'y a guère que pour le titre United Abominations, trop sérieux dans sa caricature pour être au moins drôle, et pour l'ennuyeux Amerikhastan, que je garde une petite aversion. De plus, et même si elle m'apparait maintenant moins ratée, je maintiens que la reprise de A Tout Le Monde aurait pue être artistiquement plus "optimisée".

 

Les deux morceaux qui m'ont le plus marqué :

Play For Blood
pour son énergie communicative.

free music

 

 

You're Dead : le plus prog et le meilleur du disque, selon moi.

free music

 

 

 

 

Le coin du synesthète :

undefined

Commenter cet article

jerobinome 29/12/2007 16:33

Pour mettre fin aux ragots : Mustaine a une femme et même des enfants. Cela dit, ça ne prouve rien.Ce n'est pas parce qu'il s'appelle Dave qu'il est de la jaquette ! (de Cd )... Sorry, c'est minable.

Fab de l'An Mil 03/01/2008 22:09

Minable? Oh non, c'était même bien. Enfin... jusqu'à "(de Cd)"   ;-)

Thom 15/12/2007 17:35

Hein ???? Euh...j'en sais rien du tout, c'était pour rire, j'avais du tout l'intention de glisser d'allusion à la sexualité de Mustaine !!!!!

Fab de l'An Mil 03/01/2008 14:04

:-))

Thom 12/12/2007 16:13

Et toi, ne compte pas sur moi pour faire une vanne basse avec mustaineté et... :)

Fab de l'An Mil 12/12/2007 23:23

Ah ouais? Parce qu'il en serait Mustaine? Je savais pas... J'm'en fous un peu aussi en général, faut dire.Mais, maintenant que t'en parles, c'est vrai qu'on voit jamais sa femme à Dave dans Télé 7 Jours, tiens!   ;-)

Thom 05/12/2007 21:34

J'ai complètement lâché Megadeth avec...euh, l'album de 99, celui avec la tapette, tu vois lequel ? Ils sont vraiment devenus grotesques, même s'il y a bien un ou deux titres sympas sur "The world needs a hero". En plus ils ne sont même plus drôles, alors que dans les paroles étaient super marrantes et l'humour de Mustaine mondialement connu ;-((

Fab de l'An Mil 09/12/2007 23:18

Celui avec la tapette (non, ne compte pas sur moi pour une vanne vaseuse!) s'appelle Risk. Surement pas leur meilleur, aucun des derniers n'est d'ailleurs le meilleur. Moi, je m'accroche à Megadeth, parce que j'ai un jour fais le voeu de mustaineté.   ;-)

SysTooL 01/12/2007 09:52

Fab, GT : j'enfonce le clou, mais jetez plutôt une oreille au dernier DILLINGER ESCAPE PLAN (et aux autres)... place à la nouvelle génération ;-) SysT

Fab de l'An Mil 09/12/2007 23:03

Salut SysT, c'est vrai que je suis complètement largué en ce qui se fait de neuf en metal (entre autres). J'ai vu que tu avais sorti un videodrome dernièrement : je vais aller voir de quoi il en retourne avec DEP.