System Of A Down - Toxicity

Publié le par Fab de.

System Of A Down

Toxicity

(2001)

1. PRISON SONG – 2. NEEDELS – 3. DEER DANCE – 4. JET PILOT – 5. X – 6. CHOP SUEY ! – 7. BOUNCE – 8. FOREST – 9. ATWA – 10. SCIENCE – 11. SHIMMY – 12. TOXICITY – 13. PSYCHO – 14. AERIALS  

Durée44'06

Prix/lieu d'achatdans les 12€ à Rennes Musique

Dans la discothèque entre : SYMPHONY X et TAÏ PHONG 

 

Mes antécédents concernant l'artiste :

Je sais pas si System Of A Down c’est du néo-métal, mais en tous cas, moi, je me le range dans cette catégorie. Si je commets une telle approximation, c’est évidemment parce que j’aime pas trop ça, le néo-métal. Du moins, ce que j’avais jusqu’alors eu l’occasion d’entendre n’avait pas su motiver mon enthousiasme. Trop braillant, trop brouillon, trop bruyant.
Mais quand même, j’entendais souvent plein de gens bien que j’aime bien dire du bien de SOAD. Je me suis donc dit que je passais peut-être à côté de quelque-chose de grand, alors je suis allé sur internet télécharger (je sais, c’est mal, mais c’est très rare chez moi et c’est juste pour goûter) au pif un morceau de System Of. Je suis tombé sur Spiders dont l’ambiance pesante due à la rythmique lourde et relativement lente avait fini par me séduire après quelques écoutes. Je me suis donc dit que ce groupe n’était pas si bourrin que ça et que donc ça ne devait pas être vraiment du néo-métal de branleurs comme Slipknot et que c’était pour ça que certaines gens de qualité que je connaissais aimaient bien ça. J’ai alors attendu qu’une promotion se présente pour faire l’acquisition (ça doit faire environ un an) du premier et éponyme album de System Of A Down.
Oui, mais voilà, le morceau Spiders, déjà un peu brutal quand même, est, et de loin, le plus calme de l’album. Le reste, rapide, puissant et hargneux est issu dune simple et unique recette : des chansons courtes (rarement plus de trois minutes) elles-mêmes saucissonnées en moult mini-morceaux aux rythmiques répétitives et aux tempos changeants sans cesse, agrémentées de quelques bouts de mélodies et refrains prenants. Ben quoi ? C’est aussi une forme d’imagination ; au lieu de composer un morceau aux harmonies et mélodies toutes chiadées, SOAD pond une infinité de chansonnettes simples mais efficaces qu’il additionne les unes aux autres en les faisant durer juste le temps qu’il faut pour éviter de laisser chez l’auditeur s’installer l’ennui. Et ils mettent une telle maîtrise et une telle énergie dans leur méthode que j’ai fini par adhérer à cette musique. Après quelques écoutes d’acclimatation quand même… Je voudrais préciser aussi que les passages les plus calmes, chantés d’une vois posée me faisaient largement penser à certains passages de l’œuvre du groupe Tool. Voilà, ça c’est fait.
Pis en plus, System Of A Down est un groupe politiquement engagé (du bon côté, évidemment) et c’est, selon moi, trop rare dans le métal plus traditionnel (heavy, speed, etc.).
C’est pourquoi, quand s’est présentée l’occasion de monter un barreau supplémentaire sur l’échelle du Système D’Un Bas, j’ai fait l’acquisition à prix préférentiel du deuxième opus du groupe. 

 

 

 

 

Mes impressions à la première écoute :

Et bien ça a l’air d’être toujours la même recette. Avec peut-être moins d’imagination quand même ; les différentes séquences ont l’air de durer plus longtemps, et donc d’être moins nombreuses.
Par contre, il y a plus de morceaux calmes qui ont su se défaire de leur couleur « Tool » et semblent donc plutôt originaux.
Mais j’ai quand même globalement l’impression qu’avec ce Toxicity, System Of A Down n’est pas tout à fait parvenu au même niveau de qualité qu’ils avaient atteint pour son grand frère. Il me manque néanmoins plusieurs écoutes pour bien rentrer dans cette œuvre. A suivre…

Petite précision : Chop Suey! n'est pas une reprise des Ramones.


Ajouté le 4 janvier 2006 :

Mes impressions après 1 mois :

Ouais... J'avais à peu près bien cerné la chose à la première écoute.

Cet album me rentre plutôt bien dans la tête, si bien que je ne me remémore plus très bien le précédent éponyme, et que j'ai désormais du mal à faire de mémoire la comparaison entre les deux disques. Ce qui doit être un bon signe pour ce Toxicity qui a eu tôt fait de se créer son propre espace entre mes oreilles.

 

Ajouté le 9 février 2006 :

Mes impressions après 2 mois :

Toujours sur les mêmes bases que ce que j'ai énoncé les deux mois précédents, j'ai appris ce disque presque par coeur. Et je l'aime encore plus. Ça me fait jumper partout dans l'appartement, et tout ça.

J'suis content.

Je tacherais de m'offrir un nouvel opus de System Of A Down, un de ces quatre.

Commenter cet article

pierre-alexis 18/02/2006 09:37

"mezmerize", si je n'écorchepas le nom de l'album, m'a comblé, malgré un a priori sur le néo métal proche du tien.p.a.

Fab de l'An Mil 18/02/2006 20:05

C'est le combientième albumcelui-là? Le quatrième?
Oui, c'est vrai qu'il faut au moins admettre que leur maîtrise est impressionnante, même si n est pas un adepte du style.
Comme quoi faut éviter (mais c'est dur) d'avoir des a priori et savoir rester objectif quant au plaisir (ou non) qui passe par nos oreilles.
 

jerobinome 11/02/2006 01:22

Crois tu que tu auras ton bac en fin d'année?
Vielle canaille!
 

Fab de l'An Mil 12/02/2006 23:06

Mon bac, je l'ai déjà.
Par contre, j'aimerais bien avoir mon permis avant la fin avril. Même si, paradoxalement, il me permettra d'avoir une mob.
;-)